• Classique des Alpes : Huit favoris à la loupePublié le 02/06/2016

    Ils sont nombreux à rêver de victoire ce samedi sur la Classique des Alpes.  Nous avons retenu huit coureurs à qui on peut donner le statut de favoris. 

    Clément Champoussin (Côte d'Azur) - Le pensionnaire du Pôle Espoirs Cyclisme Nice, qui est l'un des meilleurs Juniors français en VTT, aime de plus en plus la route. Il a remporté deux chronos : la montée du Faron sur le Tour PACA et celle du Sampzon sur le prix de la ville d'Aubenas. Il vient de se classer 4e d'une étape du Trophée Alpes Azur, une épreuve toutes catégories.

    Clément Didier (Rhône-Alpes) - Difficile de ressortir un nom au sein du comité Rhône-Alpes. Le Dromois débarque lui en pleine confiance. Il a remporté ces dernières semaines le Tour de la Communauté de Communes du Pays d'Olliergues - comme Sofiane Mérignat l'an passé - et la dernière étape du Tour PACA. C'était dimanche dernier. Preuve qu'il est en pleine forme. Le grimpeur a pris soin de reconnaître à deux reprises le parcours de la Classique des Alpes. 

    Hadrien Degrancourt (Bourgogne) - En 2015, il a marqué de son empreinte la Classique des Alpes. Il s'est retrouvé dans l'échappée de douze coureurs qui a entamé avec 2' d'avance la première difficulté de la journée (km 42), le Mont Tournier - avant d'arriver 5e à la Bridoire. Le sélectionneur national Julien Thollet vient de le retenir pour le Tour du Pays de Vaud (19e d'étape). Il est l'un des rares candidats à la victoire à ne pas avoir encore gagné dans sa catégorie cette année. 

    Quentin Grolleau (Provence) - Ce membre du Pôle espoirs de Saint-Etienne s'était révélé l'an dernier en prenant la 3e place de la Classique des Alpes. "C'est énorme, j'ai du mal à réaliser !", disait-il à l'arrivée à la Bridoire. Depuis, il a confirmé ses qualités de grimpeur. Vainqueur d'une manche en mars dernier, il vient de terminer 2e d'une épreuve du Tour PACA. Preuve qu'il va débarquer en forme sur notre épreuve.

    Dylan Herchel (Auvergne) notre photo - Le grimpeur vient de découvrir l'Equipe de France Juniors à l'occasion du Tour du Pays de Vaud. Il a pris la 22e place d'une étape de cette manche de la Coupe des Nations. Il avait gagné sa place en s'imposant sur une manche du Tour PACA, avant de confirmer à domicile sur le Tour de la Communauté de Communes du Pays d'Olliergues (4e du général).

    Emilien Jeannière (Pays de la Loire) - A la différence de plusieurs de ses adversaires, ce garçon a l'avantage d'avoir une expérience internationale. Il a multiplié cette année les sélections en Equipe de France : Pays de Vaud (3e d'étape et 6e du prologue), Gand-Wevelgem (10e) et la Course de la Paix (17e et 18e d'étapes). Ce puncheur s'est offert au sprint l'étape en ligne de la 1ère manche de la Coupe de France Juniors (les Boucles Cyclistes Sud-Avesnois). 9e l'an passé, il connaît bien la Classique des Alpes.

    Andrea Mifsud (Provence) - Junior première année, il n'a pas eu besoin de période de transition pour s'adapter à sa nouvelle catégorie. Et ce malgré une blessure pendant l'hiver. L'Azuréen vient de s'offrir le classement final du Tour PACA après avoir remporté une de six épreuves de ce challenge. Ce petit gabarit compte déjà une dizaine de Top 10 en 2016. On notera sa 3e place au classement final du Tour de la Communauté de Communes du Pays d'Olliergues. 

    Tanguy Turgis (Ile-de-France) - Il est le meilleur Junior français depuis le début de saison. Le Francilien compte déjà six succès en 2016. Le lauréat de la Bernaudeau vient de s'imposer en Suisse, sur la dernière étape du Tour du Pays de Vaud (5e du général). 3e de Paris-Roubaix Juniors en avril dernier, il est à l'aise sur tous les terrains. Habitué des grands rendez-vous, il saura gérer la pression ce samedi.

    A venir : les outsiders.