• Classique des Alpes : Quatre favoris à la loupePublié le 05/06/2015

    Difficile cette année de citer un grand favori sur la Classique des Alpes. L'an passé, un seul Junior première année avait pris dans le Top 10... Mais quelques coureurs semblent se dégager, nous en avons retenu quatre.

    Romain Pommelet (Bretagne). L'an passé, il n'avait pas été sélectionné sur le Challenge National par son comité. Il découvrira donc ce samedi la Classique des Alpes. Le Breton est en pleine confiance. Il s'est classé 7e du GP Fernand Durel, du Tour de l'Eure puis 4e d'Arguenon-Vallée Verte. Des bonnes performances qui ont permis à ce puncheur-grimpeur d'être retenu en Equipe de France Juniors le week-end passé. Pour sa première sélection, il a marqué les esprits en se classant 7e du difficile Tour du Pays de Vaud (Suisse). Ce très bon résultat sur cette course internationale fait de lui le favori de la Classique des Alpes. Le dernier breton à s'être imposé sur notre épreuve est un certain Johan Le Bon. C'était en 2008. La Bretagne arrivera avec une solide équipe, où Alan Riou notamment peut rêver d'une belle performance en Savoie. 

    Simon Guglielmi (Rhône-Alpes). Il y a un an, c'est le local Rémy Rochas qui s'imposait sur la Classique des Alpes. Un autre Savoyard pourrait bien lui succéder en la personne de Simon Guglielmi. Il est sans aucun doute le coureur qui connaît le mieux le terrain. Il réside en effet à Verthemex, sur les pentes du Mont du Chat. L'ex-Champion de France Cadet arrivera en pleine confiance après son succès dimanche dernier sur le Tour PACA. L'an passé, en J1, il avait pris une honnête 33e place alors qu'il venait de subir un début de saison tronqué par des soucis de santé.

    Sofiane Merignat (Provence). Le Provençal rêve de l'Equipe de France Juniors. Il n'a pour l'heure pas été "mieux" que remplaçant . Une grosse performance en Savoie pourrait lui ouvrir les portes de la sélection nationale. Les cols de l'épreuve devraient correspondre à ses caractéristiques. Cette année, il a été l'un des meilleurs français sur les épreuves difficiles. Il s'est en effet imposé sur le Tour PACA - 6e épreuves d'un jour - et lors du Tour du Pays d'Olliergues. Sans oublier une bonne 6e place à Arguenon-Vallée de Verte.

    Tanguy Turgis (Ile de France). Chez les Turgis, on sait préparer un rendez-vous important. L'aîné Jimmy, pro chez Roubaix-Lille Métropole, suit de près l'évolution et les entraînements des ses cadets. Tanguy, qui sort à peine des rangs Cadet, fait parler de lui depuis déjà plusieurs saisons ! Très bon cyclo-crossman, il était l'an passé l'un des meilleurs Cadets français (3e du Championnat de France). Il a vite trouvé sa place dans le peloton junior comme l'atteste sa 9e place à Paris-Roubaix. A Arguenon, il a terminé en 5e position. Il semble déjà être un des éléments important de l'Equipe de France.