• Interview Tim Wellens, Classique des Alpes Juniors 2009 : la plus belle course chez les juniorsPublié le 28/05/2013

    Ce samedi aura lieu la deuxième édition de la Classique des Alpes Juniors organisée par le COTNI. L'épreuve en est néanmoins déjà à sa 19ème édition depuis sa création en 1995 et bon nombre de ses vainqueurs sont passés pro depuis. L'un d'entre eux est le vainqueur de la Classique des Alpes Juniors en 2009, Tim Wellens, qui est aujourd'hui pro dans l'équipe Lotto-Belisol et qui avait remporté l'épreuve en solitaire, devant Warren Barguil (aujourd'hui chez Argos-Shimano) et son compatriote Zico Waeytens.

    Pendant son stage d'entraînement en Espagne, Tim a pris un peu de temps pour répondre à nos questions et revenir sur sa victoire d'il y a 4 ans !

    Il nous explique que cette année là, la Classique des Alpes Juniors était son grand objectif. Il raconte sa course en disant : Comme c'était mon principal objectif, je me suis présenté au départ en étant super motivé. Dès le départ je sentais que j'avais de bonnes jambes et sur le premier col je me suis donc échappé avec un autre coureur Tim Wellens dans l'échappée(Marius Louvet, Bourgogne). Notre écart est monté jusqu'à 1'30" mais dans la descente nous avons été repris. C'est alors quasiment jusqu'au dernier col que le peloton est resté regroupé et c'est là que j'ai attaqué au pied de la montée.

    Quand on évoque avec lui le fait qu'il était à l'attaque dès le départ et que finalement il a attendu jusqu'à la fin pour s'en aller et remporter la course, on arrive bien sûr sur la question s'il avait compris tôt dans la course déjà que la victoire pourrait lui appartenir. Pas de doute effectivement puisque Tim répond résolument : Oui, je sentais tout de suite que j'étais en forme !

    Avec son attaque au pied de la dernière difficulté du jour, il rattrape Romain Delalot, alors seul à l'avant, et il commence ensuite son aventure solitaire, destination la victoire. Que se passe-t'il alors dans la tête du jeune coureur belge ? Pas grande chose. Juste de monter le plus vite possible. Eh oui, que demander d'autre d'un coureur seul à l'avant de la course dont il avait fait son objectif de l'année ?!

    Mais que représente alors la Classique des Alpes Juniors pour un coureur junior qui a pour ambition de progresser ? La Classique des Alpes Juniors est une des rares courses juniors avec un profil aussi montagneux, la spécialité de Tim Wellens. Pas surprenant que Tim dit donc à son sujet : ce profil me plaisait bien. Je dirais même que la Classique des Alpes Juniors est la course la plus dure et la plus belle chez les juniors ! Pas surprenant non plus que Christian Prudhomme constatait cette année-là que plusieurs coureurs étaient déjà prêts, sur la ligne de départ, 35 minutes avant le départ de la course et que Tim dit à ce sujet : Oui, cette course était importante pour moi aussi. C'était la course que j'attendais la plus de toutes.

    Tim Wellens sur le podiumLa Classique des Alpes Juniors est donc une des courses les plus dures chez les juniors, mais c'est aussi une course où ça vaut le coup de se montrer. Tim Wellens nous explique que chez les espoirs on mentionnait souvent cette victoire quand je venais pour la signature au départ. Ensuite, je pense que ça a quand même pu contribuer un petit peu pour obtenir un contrat pro. Les deux autres vainqueurs belges sont d'ailleurs également passés pro et le sont toujours (Jan Ghyselinck chez Cofidis et Pieter Jacobs chez Topsport Vlaanderen-Baloise).

    Aujourd'hui Tim Wellens est donc coureur pro chez Lotto-Belisol puisque l'équipe belge lui a ouvert ses portes au milieu de l'année dernière. Au sujet du passage du monde amateur au monde pro, Tim explique : La façon de courir est complètement différente. C'est en fait presque plus facile que chez les espoirs : au début ils laissent partir quelques coureurs et après on roule tranquillement. Pour les classiques c'est différent bien sûr, sur ces courses c'est nerveux du départ jusqu'à la fin.

    Alors qu'il n'a que 21 ans, Wellens aurait dû participer à son premier Grand Tour ces dernières semaines puisqu'il était prévu qu'il prenne le départ du Giro d'Italia. Il n'a néanmoins pas eu l'occasion de voir le Tour d'Italie de l'intérieur puisqu'un soucis avec son genou lui a empêché d'y participer. Malgré le mauvais temps sur ce Grand Tour italien, Tim dit : j'aurais vraiment aimé faire le Giro donc je suis un peu triste quand même. Mais peut-être aurais-je l'occasion de faire la Vuelta (Tour d'Espagne) donc je n'aurais alors pas à me plaindre. Il a donc dû suivre ces trois semaines de course à la TV et il nous explique que c'est quand même un peu différent quand je regarde la TV maintenant comme je connais beaucoup de coureurs personnellement.

    Tim Wellens prend la victoireEt si vous voulez voir les performances actuelles du vainqueur de la Classique des Alpes Juniors 2009, rendez-vous très vite dans notre région puisque Tim nous explique : actuellement je suis en Espagne en train de préparer le Critérium du Dauphiné. Après le Dauphiné je ferai le Championnat de Belgique où je vais essayer d'avoir un bon résultat. Je ne connais pas encore la suite de mon programme ...

    Nous remercions Tim pour sa disponibilité pour cette interview et lui souhaitons bonne chance déjà sur le Dauphiné et sur les prochaines courses auxquelles il participera !


    © article et interview Thomas Vergouwen / velowire.com
    source photos : archive personnelle Tim Wellens


    Et pour revoir la Classique des Alpes Juniors 2009 en images, nous vous proposons de visualiser le résumé vidéo réalisé par U19 Racing Team :


    Enfin, le classement complet de la Classique des Alpes Juniors 2009 est toujours disponible sur le site de nos amis de DirectVelo.